porte d’entrée –

Pour sécuriser ses pièces ainsi que les personnes et les biens qui s’y trouvent, il est préconisé de faire installer une porte d’entrée. Pour le faire, vous pourriez solliciter l’intervention d’un professionnel de la serrurerie. Mais, cette option n’est pas la seule exploitable. De fait, si vous avez des aptitudes en bricolage, vous pourrez vous-même réussir l’installation de votre porte d’entrée. Il vous faudra néanmoins respecter certaines étapes. C’est précisément ces étapes que nous vous proposons de découvrir à travers cet article.

Quel type de pose effectuer ?

Deux options s’offrent aux bricoleurs pour l’installation de la porte d’entrée. Le choix ici devra se faire en fonction de l’état du bâti. S’il est encore en bon état vous pouvez opter pour une pose rénovation. Mais, en cas de détérioration partielle ou complète, il est préférable d’opter une dépose totale. Cette dernière est d’ailleurs la moins coûteuse selon ce spécialiste des portes à Rennes. Mais, les étapes à suivre pour l’un ou l’autre de ces chantiers sont les mêmes.

A lire également : Noroit Labo : quels produits cette entreprise propose-t-elle ?

Préparer la porte d’entrée avant son installation

La première étape avant l’installation de la nouvelle porte d’entrée ou la rénovation de l’ancienne est le choix de cette dernière et sa préparation. Il s’agira ici de se rendre auprès d’un fabricant de portes pour choisir. L’esthétique importe certes, mais le plus important est de choisir une porte dont les dimensions correspondent parfaitement à elle de votre cadre. Une fois la bonne porte trouvée, vous pouvez poursuivre vos travaux.

Positionner le bâti

Le bâti d’une porte d’entrée est sa partie immobile. Bien le positionner est primordial pour faciliter aussi l’ouverture que la fermeture de la porte. Pour s’en assurer, il est préférable de se servir d’un niveau à bulle. Il faudra également veiller à bien marquer sa position.

Lire également : 5 critères pour bien choisir son paysagiste

Fixer le dormant dans la maçonnerie

Le dormant d’une porte est ce dispositif portant les parties mobiles de cette dernière. Il s’agira pour cette étape d’assembler les quatre pattes de fixation dans le cadre destiné à recevoir la porte. Vous vous assurerez par la suite qu’il est bien contact avec la maçonnerie. Après quoi, il faudra procéder au marquage des différents trous de perçage afin de procéder au scellage du dormant. Dès que le tout aura durci, procédez à l’installation des pattes sur les tiges filetées, puis au montage de la porte.

Monter la porte

Le montage de la porte s’effectue aussi en plusieurs étapes. La première consiste à installer le barillet. Une fois cette étape franchie, installez le battant sur les gonds. Vous vérifierez par la suite si la porte s’ouvre et se ferme correctement. Le respect des indications données par le fabricant du dispositif est dans ce cas d’espèce très important. Vous éviteriez ce faisant d’endommager le dispositif et ce faisant de gaspiller votre argent. Préparez ensuite le mortier pour boucher les trous visibles, puis appliquez la peinture.

L’autre condition primordiale pour une pose réussie de porte d’entrée est la détention de tout le matériel de travail nécessaire. À défaut donc d’en avoir, contactez un serrurier pour vous aider.