Comment bien réussir son mémoire technique ?

code marché public

Le mémoire technique est nécessaire pour toute candidature d’appel d’offres, aussi bien public que privé. Sa rédaction suit une trame bien définie et l’appel d’offres peut exiger un modèle de dossier de consultation à prendre pour exemple dans sa rédaction. Si ce n’est pas le cas, le postulant à l’appel d’offres se doit de rédiger son mémoire technique. Ledit mémoire offre plus de la moitié des chances pour être retenu pour l’appel d’offres. Il doit être donc bien rédigé. Voici comment réussir sa rédaction !

Pourquoi un mémoire technique ?

Le mémoire technique est une pièce maîtresse dans la réponse à un marché public par une entreprise. Ce dernier permet à celui qui lance l’appel d’offres de pouvoir évaluer la qualité de votre réponse. Il lui permet également de savoir si l’entreprise a concrètement les moyens adéquats pour exécuter convenablement le marché. De ce fait, le mémoire technique vous offre 60 % de chance de gagner un marché public. Pour cela, il est crucial d’optimiser son mémoire technique et de le réadapter à chaque réponse à fournir pour un marché public.

La rédaction du mémoire technique

Le mémoire technique prendra en compte certains aspects. Outre, l’offre tarifaire compétitive que vous prévoyez, votre mémoire technique doit notifier les prestations que vous proposez. Aussi, il notifiera des détails sur votre méthodologie et bien évidemment sur les critères environnementaux. Pour bien répondre à l’appel d’offres, votre plan initial abordera essentiellement vos principaux atouts. Une présentation de votre entreprise en particulier vos équipes de travail est de rigueur. Toutefois, votre présentation doit bien plus aborder la relation entre l’offre et les compétences spécialisées de l’entreprise sans discourir sur la globalité de cette dernière. Vous mettrez en exergue ici :

  • Le profil de l’entreprise avec une brève illustration de son historique ;
  • L’expertise de la boîte en parlant des expériences acquises de concert avec vos savoir-faire ;
  • Les procédures employées et les moyens mobilisés.

Par ailleurs, il est capital de bien considérer le contexte du marché et les attentes de l’appel d’offres. Vous pouvez incorporer des indicateurs qui aideraient à suivre et à évaluer la prestation. La rédaction doit globalement être impeccable, simple et allant droit au but. Votre futur financier dépend en majeur parti de l’image que vous transmettrez à travers votre mémoire technique.

La partie méthodologique du mémoire technique présentera non seulement vos apports pour le projet, mais démontrera que votre boîte se soucie des besoins de l’acheteur. Le mémoire se rédigera en fonction de la spécialité exigée, la prestation attendue, le domaine d’activité et les exigences et besoins de l’acheteur. Vous devez aussi parler de ces pièces justificatives qui aideront à valoriser votre candidature (expériences, certifications, dossiers de presse, témoignages clients, etc.). Pour s’en assurer, faites toujours une relecture de votre candidature avant l’envoi.

Les principaux constituants du mémoire technique

Le mémoire technique comportera les moyens humains et matériels prévus pour exécuter le marché. Il s’agit entre autres de l’organigramme de l’équipe et des qualifications de chaque intervenant. Il abordera aussi le planning à respecter de même que les produits utilisés et qui complètent chaque fiche technique. Le mémoire technique comportera aussi la méthodologie à suivre pour la sécurisation et le respect de l’hygiène. Vous y aborderez de même la gestion des déchets, les nuisances sonores et la gestion de la protection environnementale. Il parlera également du déroulement du service après-vente et de la maintenance.

Noroit Labo : quels produits cette entreprise propose-t-elle ?

Noroit

Un laboratoire est un lieu à fort taux de contamination compte tenu des différentes manipulations qui y sont réalisées. Il est donc important que les laboratoires disposent d’équipements de protection appropriés pour parer à l’insécurité sanitaire. C’est dans cette logique que s’inscrit Noroit Labo. Découvrez dans cet article cette entreprise et les différents produits qu’elle propose.

Présentation de Noroit Labo

Noroit Labo est une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation des appareils de protection biomédicale. Ces derniers servent à prévenir les risques de contamination en milieu sanitaire notamment dans les laboratoires de recherches et d’analyses biomédicales. Fort de plus de 10 années d’existences, Noroit Labo propose à sa clientèle divers produits et services. Il s’agit du service de recherches et de développement, du service de production et de qualité puis du service d’accompagnement et après-vente. Quant à ces produits, ils sont certifiés et ont une grande renommée. Vous pouvez découvrir quelques-uns sur http://www.noroitlabo.com/prod/olis/.

Les caractéristiques des services de Noroit Labo

Le service de recherche et de développement de Noroit Labo est composé d’ingénieurs compétents. Ces derniers sont chargés de l’écoconception et du montage des appareils puis de la collecte et du recyclage des déchets chimiques. Le service de contrôle et de qualité quant à lui s’assure de la qualité des différents équipements fabriqués par l’entreprise. Et pour assurer un service après-vente exceptionnel, l’entreprise s’est dotée de techniciens spécialisés en maintenance des équipements.

Les équipements de protection de la manipulation

Diverses manipulations sensibles sont faites dans les laboratoires. Ces équipements de Noroit Labo viennent donc à point nommé pour garantir la protection des substances manipulées. Au nombre des équipements de protection de la manipulation, on distingue en premier lieu les armoires d’animalerie A-Box. À cela s’ajoutent les différentes hottes à savoir les hottes à flux horizontal-Olis, les hottes à flux vertical-Loïs et les hottes à irradiation UV-Lys. Enfin, les plafonds soufflants P-Box ainsi que les plafonds soufflants pour robots et cytomètres Pro-Box font aussi partie de ces équipements. Ils sont par ailleurs certifiés aux normes de qualité ISO 14644.

Les équipements de protections du manipulateur

Les spécialistes de laboratoire de recherches ou d’analyses biomédicales sont couramment exposés à des agents pathogènes. Noroit Labo a conçu des appareils spécifiques pour assurer leur protection. Il s’agit des postes de sécurité microbiologique type II-Solis+ et des postes de sécurité microbiologique pour zootechnie d’une part. D’autre part, les hottes binoculaires Bin-Box, de change pour rongeurs Esolis et ceux pour robots et cytomètres de flux H-Box font aussi partie de cette catégorie d’équipement. En dernier lieu, Noroit Labo propose aussi des SAS de réception et de transferts sécurisés pour zootechnie.

Les équipements de confinement absolu

Pour obtenir des résultats fiables, les différentes opérations d’un laboratoire doivent être effectuées dans un environnement sain et parfaitement sécurisé. À cet effet, Noroit Labo offre des solutions de confinement absolu. Elles sont destinées aux laboratoires industriels, pharmaceutiques hospitaliers et aux unités de zootechnie. Il s’agit des isolateurs pour applications industrielles, des isolateurs pour applications pharmaceutiques et hospitalières et des isolateurs pour zootechnie. Ces trois modèles d’isolateurs sont respectueusement destinés aux laboratoires industriels, aux laboratoires pharmaceutiques hospitaliers et aux unités de zootechnie.

Comment bien installer sa porte d’entrée ?

porte d’entrée –

Pour sécuriser ses pièces ainsi que les personnes et les biens qui s’y trouvent, il est préconisé de faire installer une porte d’entrée. Pour le faire, vous pourriez solliciter l’intervention d’un professionnel de la serrurerie. Mais, cette option n’est pas la seule exploitable. De fait, si vous avez des aptitudes en bricolage, vous pourrez vous-même réussir l’installation de votre porte d’entrée. Il vous faudra néanmoins respecter certaines étapes. C’est précisément ces étapes que nous vous proposons de découvrir à travers cet article.

Quel type de pose effectuer ?

Deux options s’offrent aux bricoleurs pour l’installation de la porte d’entrée. Le choix ici devra se faire en fonction de l’état du bâti. S’il est encore en bon état vous pouvez opter pour une pose rénovation. Mais, en cas de détérioration partielle ou complète, il est préférable d’opter une dépose totale. Cette dernière est d’ailleurs la moins coûteuse selon ce spécialiste des portes à Rennes. Mais, les étapes à suivre pour l’un ou l’autre de ces chantiers sont les mêmes.

Préparer la porte d’entrée avant son installation

La première étape avant l’installation de la nouvelle porte d’entrée ou la rénovation de l’ancienne est le choix de cette dernière et sa préparation. Il s’agira ici de se rendre auprès d’un fabricant de portes pour choisir. L’esthétique importe certes, mais le plus important est de choisir une porte dont les dimensions correspondent parfaitement à elle de votre cadre. Une fois la bonne porte trouvée, vous pouvez poursuivre vos travaux.

Positionner le bâti

Le bâti d’une porte d’entrée est sa partie immobile. Bien le positionner est primordial pour faciliter aussi l’ouverture que la fermeture de la porte. Pour s’en assurer, il est préférable de se servir d’un niveau à bulle. Il faudra également veiller à bien marquer sa position.

Fixer le dormant dans la maçonnerie

Le dormant d’une porte est ce dispositif portant les parties mobiles de cette dernière. Il s’agira pour cette étape d’assembler les quatre pattes de fixation dans le cadre destiné à recevoir la porte. Vous vous assurerez par la suite qu’il est bien contact avec la maçonnerie. Après quoi, il faudra procéder au marquage des différents trous de perçage afin de procéder au scellage du dormant. Dès que le tout aura durci, procédez à l’installation des pattes sur les tiges filetées, puis au montage de la porte.

Monter la porte

Le montage de la porte s’effectue aussi en plusieurs étapes. La première consiste à installer le barillet. Une fois cette étape franchie, installez le battant sur les gonds. Vous vérifierez par la suite si la porte s’ouvre et se ferme correctement. Le respect des indications données par le fabricant du dispositif est dans ce cas d’espèce très important. Vous éviteriez ce faisant d’endommager le dispositif et ce faisant de gaspiller votre argent. Préparez ensuite le mortier pour boucher les trous visibles, puis appliquez la peinture.

L’autre condition primordiale pour une pose réussie de porte d’entrée est la détention de tout le matériel de travail nécessaire. À défaut donc d’en avoir, contactez un serrurier pour vous aider.

Quelles plantes privilégier dans son jardin en été ?

jardin en été

L’été, c’est la saison idéale pour redonner des couleurs à son jardin et lui consacrer un peu plus de temps. Il faut donc repartir à zéro et choisir de nouvelles plantes, car toutes ne supportent pas la chaleur de l’été. C’est ce pourquoi, on assiste pendant cette saison à un renouvellement complet des jardins. On n’a pas vraiment le choix si on veut continuer à avoir un beau jardin et non pas un jardin à moitié vivant. Nous proposons pour le plaisir des amateurs de jardinage, quelques plantes à privilégier dans son jardin en été.

Le beau laurier-rose

Le laurier-rose est une plante qui supporte parfaitement l’été. Il ne craint même pas de se faire brûler par la chaleur. Sa couleur rose le fait remarquer et est de bon goût. Surtout, n’ayez pas en idée de le manger. Cette plante n’est pas du tout mangeable. Ne pensez pas qu’elle est comestible parce qu’elle s’appelle le “laurier”. Vous remarquerez d’ailleurs, qu’elle n’a rien à voir avec le laurier vert qui entre dans les préparations culinaires. Si vous n’avez pas une main très verte, Flore Boréale, spécialiste de l’aménagement de jardin, se met à votre service.

La verveine des jardins

Ne vous laissez pas avoir par la beauté de la verveine des jardins. Bien qu’elle ait l’air fragile, cette plante s’accoutume aisément à la chaleur de l’été. Le soleil participe entièrement à sa floraison. Il n’y a donc pas de meilleure saison que l’été pour la mettre en terre. Elle n’a pas besoin de soin particulier comme l’hydratation permanente pour ne pas sécher. La verveine des jardins sait comment se protéger et comment utiliser le soleil à son propre avantage. Sa couleur violette lui donne une allure très spéciale, car elle ne passe pas inaperçue.

Le zinnia

Les couleurs chaudes du zinnia caractérisent parfaitement l’été. Il aime profiter du soleil qu’offre l’été. Ses couleurs rosées, orangées et parfois jaunes font qu’on ne peut ne pas le remarquer. Le zinnia est la plante idéale pour les personnes à la quête d’un jardin coloré de toutes parts. A elle seule, cette plante offre déjà à votre jardin plusieurs coloris.

Le tournesol

Jaune comme le soleil, le tournesol embellira votre jardin. Si vous en appréciez la couleur, optez pour différentes tailles. Vous en trouverez des petites, des moyennes, et même des très grandes. Prenez le temps de les aligner et vous en tirerez un décor des plus beaux pendant l’été. Il préfère le soleil et se sent en accord avec lui. Le tournesol ne vous demandera donc pas de gros efforts. Pas d’eau tous les jours et pas de visite journalière pour voir s’il ne ramollit pas. Il saura prendre soin de lui-même.

Pour l’été, vous avez un large choix de plantes que vous pouvez mettre dans votre jardin. Si vous ne savez pas vers lesquelles tourner votre choix, faites appel à un spécialiste. Vous pourrez profiter de ses conseils pour ce qui est de la mise en terre et de l’entretien.

5 critères pour bien choisir son paysagiste

5 critères pour bien choisir son paysagiste

Les paysagistes sont des acteurs incontournables pour la gestion des projets d’aménagement extérieur. La demande étant désormais plus importante, les entreprises de paysagistes se multiplient dans les régions de France. Il y a donc un embarras de choix pour les populations. Il est néanmoins possible d’opérer un choix plus que satisfaisant en se fiant à certains critères. Découvrez à travers cet article 5 de ces critères.

Choisir un paysagiste de bonne notoriété

Un bon paysagiste

La notoriété d’une entreprise est un gage de sécurité pour tout client désirant s’offrir ses services. C’est un élément qui permet d’apprécier le niveau de satisfaction des anciens clients ainsi que la qualité des prestations. Elle n’est certes pas le critère le plus important pour bien choisir son paysagiste, mais y contribue grandement.

Si, les indices physiques peuvent servir à l’évaluer la notoriété du paysagiste, la visibilité sur le web est d’autant plus convaincante. Des structures comme Flore Boréale à Palaiseau, disposant de site vitrine ont donc une certaine avance.

Choisir le paysagiste en fonction du type de projet à réaliser

Les projets d’aménagement extérieurs ne sont pas identiques. Ils n’induisent donc pas les mêmes besoins en termes de compétences professionnelles et de matériels. Pour l’installation d’un système d’arrosage automatisé dans votre jardin ou une piscine traditionnelle, l’expertise du paysagiste devra être considérée. Il est un fait que l’architecte des espaces verts peut avoir plusieurs cordes à son arc.

Demander une maquette pour bien choisir son paysagiste

Maquette d'un projet d'aménagément extérieur

La maquette d’un jardin permet au client d’avoir un avant-gout de son aperçu après réalisation. Ainsi, il pourra choisir l’artisan ou l’entreprise dont le design se rapproche le plus de ce qu’il recherche. Les simples exécutants ne sont pas forcément les bienvenus. Il faut laisser une place aux prestataires avec une grande force de proposition en fonction des spécificités de l’espace vert à aménager.

Consultez les anciennes réalisations

Les anciennes prestations d’un artisan sont les meilleures preuves de sa capacité à gérer un chantier. Il faut donc prendre le temps nécessaire pour bien les apprécier. On peut généralement y accéder en visitant le site vitrine ou en consultant le catalogue des offres et produits. C’est une étape fondamentale puisqu’elle permet d’installer un climat de confiance.

Demandez le devis à votre paysagiste

Le démarrage des travaux d'aménagements

C’est peut-être l’élément le plus déterminant pour le choix d’un paysagiste. Il permet au client de savoir combien il va devoir dépenser pour concrétiser son rêve. Si pour beaucoup le total est assez représentatif, il faut aussi prendre la peine de lire la facture dans les moindres détails. Ceci évitera lors de l’exécution du chantier bien de surprises désagréables.

En conclusion, précisons que lorsque les deux parties respectent parfaitement leurs engagements, la satisfaction de tous est plus que garantie.

Comment réussir son potager de balcon ?

potager de balcon3

Un potager est un jardin dédié à la culture vivrière des plantes potagères. La production potagère est relative au maraîchage c’est-à-dire la culture des légumes, les plantes à fruits, fines herbes, etc. Le jardin potager peut être situé sur la surface du sol ou sur un balcon. Dans cet article, nous vous informons sur la manière de mettre en place un potager de balcon.

Quels sont les types de potager de balcon ?

Le potager de balcon peut être en hauteur, en carré ou en kit.

  • Le potager de balcon en hauteur: c’est un potager surélevé adapté pour ne pas s’abaisser. Pour sa mise en place, il faut disposer des tables de culture sur pieds ou des accroches murales.
  • Le potager de balcon en carré: ce potager permet d’avoir plus d’espace en divisant la surface de culture en carrés de 25 à 50 cm par culture.
  • Le potager de balcon en kits modulaires: disponible pour commencer directement la culture.

De quel équipement avez-vous besoin ?

Après avoir déterminé le type de potager de balcon que vous voulez mettre en place, vous aurez besoin des matériels suivants :

  • un terreau de bonne qualité biologique contenant de l’engrais organique. Il est recommandé d’utiliser du terreau contenant de l’amendement organisé et de l’argile
  • les pots de terre cuite au détriment des pots de plastique
  • un pulvérisateur à eau pour maintenir les feuilles des plantes humides
  • un arrosoir d’une contenance idéale de 5 L
  • une griffe à fleur pour aérer le terreau avant (« ajout de compost

Outre les équipements nécessaires, il faut déterminer le bon emplacement du jardin potager de balcon.

Quel est l’emplacement idéal pour un potager de balcon ?

L’emplacement est très important pour un potager de balcon. En effet, il doit bénéficier d’une bonne exposition au soleil pour la réussite des cultures. A cet effet, l’emplacement doit être orienté sud-ouest ou sud-est pour une meilleure couverture solaire le long de la journée. En plus de l’exposition au soleil, il faut prendre en compte la circulation de l’air. Il est important de bien aérer le balcon pour favoriser la bonne croissance des légumes. Mais il faut prévoir un paravent ou un rideau de bambous pour bien protéger les cultures des courants d’air.

Pour disposer vos cultures, vous pouvez utiliser les rampes et murs en complément de votre surface de balcon. Cette disposition fait alors de votre balcon un jardin suspendu qui améliore la décoration. Des experts comme ce jardinier paysagiste à Chevreuse pourront vous aider à réaliser une telle disposition.

Que pouvez-vous planter dans un potager de balcon ?

Le potager de balcon n’est pas comme le potager classique où on peut cultiver toutes les variétés. Pour un potager de balcon, on peut utiliser les plantes suivantes facilement : les herbes aromatiques, fève, concombre, fraise, haricots verts, salades, navet, betterave et chou. Les professionnels déconseillent par contre la plantation de melons ou d’aubergines puisqu’ils sont difficiles à réussir.

Après avoir choisi le type de culture, veillez à ne pas mettre un grand nombre de graines. Tous les pots doivent prévoir un espace vital avec le respect du nombre de plants par pots. Trop de plants dans un pot peut en effet réduire les chances de réussite de la culture.

Pourquoi acheter une hotte de laboratoire ?

hotte de labo

Dans un laboratoire, on mène plusieurs expériences et analyses. Ce sont souvent des opérations dangereuses qui peuvent facilement compromettre l’état de santé des manipulateurs. Les substances manipulées sont aussi fragiles et une exposition peut tout simplement les détruire. Il convient alors de trouver le meilleur moyen de protéger les manipulations, mais aussi les manipulateurs. C’est là qu’intervient la hotte de laboratoire ; un dispositif de protection qui se veut indispensable dans un laboratoire. Il permet d’entraîner efficacement l’air contaminé à l’intérieur du système de ventilation.

Hotte de laboratoire : quelques raisons pour l’avoir dans votre laboratoire

La manipulation de substances toxiques doit être faite dans un cadre sécurisé. La hotte de laboratoire est certainement la solution la plus adaptée. Elle sert à protéger les manipulations de tout élément extérieur. Elles ne risquent alors pas de perdre de leur valeur au contact de la poussière ou de l’air extérieur par exemple.

De plus, la hotte de laboratoire sert à la protection des manipulateurs. Ces derniers n’ont pas de contact direct avec les éléments manipulés. Ces éléments ne risquent pas ainsi de les contaminer. Généralement, une hotte de laboratoire est nécessaire pour des opérations en haute technologie, en industrie cosmétique ou pharmaceutique et en recherche.

Les différents types de hotte de laboratoire

Sur le marché, il existe principalement trois grandes catégories de hotte de laboratoire. Il s’agit des :

  • hottes fermées,
  • hottes de réception et
  • des hottes de captation.

Les hottes fermées sont les plus répandues. Elles entourent de manière optimale le cadre dans lequel la manipulation est effectuée. Elles peuvent être complètement fermées ou semi-fermées. Les hottes de réception sont faites pour recueillir toutes les émanations provenant d’une source à une vitesse donnée. On installe par contre les hottes de captation à côté d’une source d’émanations sans l’entourer.

Où acheter votre hotte de laboratoire ?

Pour acheter une hotte de laboratoire, il est préférable de compter sur une entreprise spécialisée dans la conception et la fourniture d’équipements de qualité. Dans le domaine, si vous désirez obtenir une hotte fiable et sécurisée, vous pouvez compter sur Noroit Labo. Il s’agit d’une société reconnue et qui met en vente des équipements de protection soigneusement construits par les soins de ses experts. Elle propose ainsi des hottes de laboratoires répondant aux normes requises. Vous pouvez les découvrir en visitant la plateforme noroitlabo.com.

Cette société vous propose ainsi sa hotte à flux horizontal, un dispositif ergonomique qui est sûr et fiable. Cette hotte vous procure un espace de travail propre, ce qui vous permet d’effectuer des manipulations sans craindre de les contaminer. Un système de ventilation de haute performance équipe la hotte. Cette entreprise vous propose également des hottes à flux vertical et des hottes à irradiation UV. Ce sont des équipements conçus avec des matériaux de qualité supérieure pour offrir un maximum de sécurité. Ils sont résistants et on peut les installer aisément, même s’il faut l’intervention d’un professionnel pour effectuer un travail de référence. De plus, ce sont des dispositifs que l’entreprise propose à des prix très intéressants.